Pour la deuxième année consécutive, la barrière provisoire à amphibiens des Mosses est en place. En un peu plus d’une semaine de pose, ce sont plus de 2’500 grenouilles rousses qui ont été sauvées par notre équipe de bénévoles. Sur Enney, la migration est déjà terminée, la barrière a été retirée par le canton de Fribourg.

Les_Mosses_amphibiens_classe_9795.jpg 

Les amphibiens passent l'hiver en général en milieu forestier, cachés sous les feuilles et les branches, à l’abri du gel. Quand la température remonte, ils cherchent un endroit favorable à leur reproduction. Les mares et les étangs se peuplent ainsi d'amphibiens et accueillent leurs pontes.

Il arrive que le quartier hivernal (forêt) et celui de la reproduction (étang) soient séparés par une route, la migration se transforme alors en un véritable massacre. Afin d'éviter une hécatombe, des barrières provisoires sont posées le long de la route. En essayant de contourner l'obstacle, les amphibiens tombent dans des seaux qui sont vidés chaque matin de l'autre côté de la route par des bénévoles.

Aux Mosses (photo ci-dessus), la problématique est connue depuis des années, raison pour laquelle le Parc a décidé d’installer pour la première fois une barrière provisoire en 2017 qui a permis de sauver plus de 4'000 grenouilles rousses. Pour cette année, la barrière a été remise en place, son emplacement a été adapté et optimisé en fonction des résultats de 2017. Au vu de la grande quantité de neige qu’il reste aux Mosses, la pose de la barrière n’a pas été simple pour cette deuxième édition, il aura fallu revenir trois fois sur le site pour l’installer. Les grenouilles rousses n’attendent pas la fonte des neiges, il suffit d’une soirée de quelques 4-5 degrés pour enclencher leur mise en marche vers les sites de pontes. Après un peu plus d’une semaine de pose, ce sont déjà plus de 2'500 grenouilles rousses et 4 tritons alpestres qui ont été sauvés par notre équipe de bénévoles, un grand merci à eux ! Deux classes de Château-d'Œx sont venues voir la barrière afin de compléter leur étude des amphibiens en classe. Une matinée au top avec des conditions idéales, tous les enfants ont pu voir des grenouilles, des crapauds et même des tritons ! Ils ont même pu les entendre chanter.

Du côté de Fribourg, une barrière provisoire à amphibiens est également mise en place chaque année à Enney, depuis plus de vingt ans par le service nature et paysage du canton de Fribourg (photos ci-dessous). Deux espèces sont présentes sur ce site, la grenouille rousse et le crapaud commun (photo). En moyenne, cette installation permet de récolter chaque année 300 individus. La barrière a été installée le 17 mars et démontée le 19 avril 2018. Les relevés ont été assurés par 8 bénévoles.

Enney barriere amphibiens Enney barriere amphibiens 2

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER